Awen Black - Une fraternité inégalable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Awen Black - Une fraternité inégalable

Message par L le Mar 23 Juil 2013 - 23:28







   J'ai toujours eu du mal de me faire à l'idée de vivre seul, ayant pour seul famille ma fidèle et divine sœur. Peu importe la situation, l'humeur ou la tension, le fait de la voir chaque mois me change instantanément les idées, oubliant toute source éventuelle de stress ou d'anxiété. Notre complicité a débuté le jour de ma naissance, le 3 janvier 1990 à l'hôpital de Washington DC, marquée par nos premiers échanges vocaux -bien qu'incompréhensibles. Ce jour-là, elle était déjà âgée de quatre ans, tenant en permanence sa peluche de panda depuis que celui-ci le protège des formes maléfiques sous son "lit royal". Elle n'a jamais été gâtée, comme moi d'ailleurs. Mon père n'écopait que d'un misérable salaire pour un travail conséquent, tandis que sa conjointe, me servant accessoirement de mère, passait ses journées à s'occuper des corvées des propriétés des riches hommes d'affaire, profitant honteusement de notre situation économique critique pour ne débourser que quelques malheureuses pièces en guise de paye. J'étais donc en majeure partie éduqué par ma sœur, Diana, lui conférant ainsi de grandes responsabilité dès son plus jeune âge. Nous sommes tous deux dotés du même caractère majoritairement intellectuel et réservé, permettant une communication basée sur nos regards et expressions faciales.

Il m'a d'ailleurs été difficile de me faire aux cours particuliers, épuisant au passage sur une bonne partie des revenus mensuels de la famille. Ainsi, cinq fois par semaine, je m'ennuyais. Toutes les questions soit étaient dénuées d’intérêt ou clairement en dessous de mon niveau. Il était difficile de qualifier ça comme des cours particuliers.. C'est alors qu'à l'âge de quinze ans, Diana, elle âgée de 19 ans et rentrant à peine à l'université, se désista de toute activité et sorties et pris la relève de mon éducation, traînant littéralement la bonne vieille institutrice à la porte et lâchant avec audace, juste avant de claquer la porte:

«Je me suis toujours demandée pourquoi vos tarifs étaient si bas. Vous n’avez aucun diplôme; cela témoigne de votre incapacité à partager votre ridicule culture et vos faibles connaissances. Vous êtes virée.»

Je n'ai été victime que d'un seul accident physique, me coûtant la couleur de mon œil gauche et troublant légèrement ma vue. Je n'avais que sept ans, mais le responsable est mon salaud d'ivrogne, que j'appelle plus communément "père". S'il n'avait qu'un misérable salaire durant tout ce temps, c'est bien parce qu'il n'avait rien d'autre à faire que de picoler tous les soirs, sans exception, renversant et balançant aléatoirement quelques objets sur son passage.. dont un produit chimique non marqué sur mon visage, atteignant mon œil. Tandis que les secours arrivèrent quelques minutes plus tard suite à l'appel de Diana, lui avait ouvert un parapluie, déversant toutes nos réserves d'eau sur celui-ci et chantonnant les paroles de Singin' in the Rain.

Il est mort un soir d'hiver, se jetant inconscient au milieu d'une route fréquentée à n'importe quelle heure, à peine capable d'enchaîner trois pas sans goûter à nouveau le bitume de la chaussée. Quant à ma mère, dépressive, elle nous a juste lâchement abandonné quelques mois plus tard, profitant d'une calme nuit pour faire ses valises, à quelques semaines de mes 18 ans. Diana hérita légalement de la maison.

Quatre années étaient passées, pendant lesquelles il m'aura été possible d'étudier plus-ou-moins normalement et m'ayant permis l'acquisition d'une licence en droit.

à suivre


L

Messages : 2802
Date d'inscription : 01/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Awen Black - Une fraternité inégalable

Message par L le Mar 23 Juil 2013 - 23:29

Réservé.

L

Messages : 2802
Date d'inscription : 01/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Awen Black - Une fraternité inégalable

Message par Frank Gallagher le Mer 24 Juil 2013 - 0:03

J'ai lu du début jusqu'à la fin en ton honneur, son enfance lui a été sûrement marquante et voilà enfin quelqu'un qui lui met en grande évidence ses défauts que ça soit physique ou moral. J'ai hâte de lire la suite.

P.S : La table a été aussi bien réalisée, je suis jaloux. ewe

Frank Gallagher

Messages : 62
Date d'inscription : 12/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Awen Black - Une fraternité inégalable

Message par L le Mer 24 Juil 2013 - 0:06

Les qualités plus marquantes arrivent. Merci <3

_________________

L

Messages : 2802
Date d'inscription : 01/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Awen Black - Une fraternité inégalable

Message par Invité le Mer 24 Juil 2013 - 0:29

Nul. C'est moche, comme ta bite.

J'aime bien, <3

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Awen Black - Une fraternité inégalable

Message par L le Mer 24 Juil 2013 - 0:31

Merci toi. ♥

_________________

L

Messages : 2802
Date d'inscription : 01/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Awen Black - Une fraternité inégalable

Message par popeyy le Mer 24 Juil 2013 - 23:33

Beau background Smile

popeyy

Messages : 240
Date d'inscription : 13/05/2013
Age : 19
Localisation : LRSF #74

Revenir en haut Aller en bas

Re: Awen Black - Une fraternité inégalable

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:16


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum