Georges Rhodes - NO PAIN, NO GAIN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Georges Rhodes - NO PAIN, NO GAIN

Message par #BOWIE le Sam 21 Sep 2013 - 10:35

Etre un fonceur ou une larve ?

Je devais foncer ou bien rester à travailler dans cette putain de salle de gym avec ce salaire à chier, on va pas trop tarder sur cette question, on va plutôt passer à ce foutu choix que j'ai du faire, et les conséquences de ce choix.

Comment n'importe quelle homme possédant un corps de rêve comme le mien, je me suis mis dans la catégorie des fonceurs en tête d'empocher le jackpot, et enfin pouvoir vivre ce foutu rêve, le rêve américain. Mais comment faire pour pouvoir atteindre ce but, car pour le moment, j'étais une putain de larve de merde, et je devais me placer dans la catégorie des fonceurs. Bordel, j'avais aucune idée, peut être qu'un jour, cette idée me viendra par la tête.

Sinon moi, c'est Georges, Georges Rhodes premier du nom, j'habite sur le 35ème avenue de Miami, j'occupe un emploi d'entraîneur physique, mais j'en avais un peu marre de ce boulot, les clients me traitaient comme un foutu chien qui devait se plier à leurs jambes, mais je voulais que cette situation change, mais pour cela je devais devenir un fonceur, et avoir l'esprit d'un fonceur.

Depuis quelques temps, j'étais le coach d'un homme, durant l'entrainement, j'avais comme habitude de discuter avec les clients, et on discutait souvent de ce qu'il faisait dans la vie, mais cet enculé, que je coachais aujourd'hui, était un homme avait assez d'fric pour entreprendre une magnifique vie, il était directeur d'un des plus grands restaurant de la ville, j'avais l'habitude d'aller manger dans ce restaurant.


Fonceur ?

Cette nuit, je n'arrivais pas à dormir, je me suis levé, et j'ai commencé à porter quelques poids, et je réfléchissais, une question me tourmentait, est-ce que cet enculé de riche était l'oiseau que je pourrais déplumer, et pouvoir envie vivre le rêve américain pour moi même, c'était risqué, mais c'était le moment de montrer que j'étais un fonceur, et que j'avais les muscles, et les couilles de monter ce coup, et enfin pouvoir vivre ma vie tel un citoyen américain, ayant "réussi" sa misérable vie.

Je pensais à une astuce très classique:

J'enlève ce fils de pute, je l'oblige à signer des documents prouvant qu'il me donnait ses biens, je revends son restaurant, et sa maison à 10 millions de dollards, son voilier, et je m'en vais en Californie pour le restant de mes jours avec son jet privé, que je revends là-bas.


NO PAIN, NO GAIN BOY !

J'étais assis sur cette chaise très confortable, devant ce banquier, ce bouffon examinait le document tout en ayant un sourire aux lèvres, il me regarde après avoir déposer la feuille sur le bureau.

Le banquier me félicita et que tout était en ordre, il ne restait plus que la remise des documents, et la remise du demie millions de dollards, m'ahahaha. A la sortie de la banque, je me mis en direction de mon véhicule, et direction la maison du défunt Will Johnson, ancien propriétaire que j'avais dépouillé et tué, cet enculé possédait plusieurs véhicules de sport, une maison à 10 millions d'dollards avec piscines, terrain d'tennis, de basket, vu sur l'océan, un jet-privé, ainsi qu'un yacht, bordel je me disais qu'avec la vente de tout ça, y'aurait moyen que je possède un million, et que je recommence une nouvelle vie en Californie, je m'étais dit que Los Santos était une magnifique ville, et y'avait pas mal de filles que je pourrais sauter.

Après la vente de tous ces biens, je venais d'effectuer un long vol et je venais d'atterrir au "prestigieux" aéroport de Los Santos, ce que je m'étais ennuyé durant le voyage, mais me voilà à Los Santos ! Après avoir mis mes nombreux bagages dans la voiture qui était venu me prendre, je devais partager le taxi avec un rital dans la trentaine, même que ce mec s'appelait Jimmy, Jimmy Panicucci, j'avais entendu parler de lui, il était une très grande personnalité de Los Santos, chef d'une dizaine d'entreprises, et entrepreneur possédant un très grand empire, ça aurait pu être mon prochain pigeon à déplumer, mais je comptais vraiment m'installer à Los Santos, et arrêter ce genre de connerie, et enfin vivre le rêve américain.


TO BE CONTINUED

#BOWIE

Messages : 702
Date d'inscription : 02/03/2013
Localisation : Genève, Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Georges Rhodes - NO PAIN, NO GAIN

Message par L le Sam 21 Sep 2013 - 11:53

Des répétitions et fautes grammaticales, mais c'est pas mal dans l'ensemble. La suite :b

_________________

L

Messages : 2802
Date d'inscription : 01/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Georges Rhodes - NO PAIN, NO GAIN

Message par #BOWIE le Sam 21 Sep 2013 - 11:57

Je corrigerais un autre jour, sinon la suite, je la ferai bientôt, mais après ce sera seulement IC.

#BOWIE

Messages : 702
Date d'inscription : 02/03/2013
Localisation : Genève, Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Georges Rhodes - NO PAIN, NO GAIN

Message par Owen Ferguson le Sam 21 Sep 2013 - 12:00

J'aime bien dans l'ensemble, j'attends la suite.

Owen Ferguson

Messages : 331
Date d'inscription : 24/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Georges Rhodes - NO PAIN, NO GAIN

Message par #BOWIE le Sam 21 Sep 2013 - 17:12

Merci, je commence la suite quand j'ai l'temps.

#BOWIE

Messages : 702
Date d'inscription : 02/03/2013
Localisation : Genève, Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Georges Rhodes - NO PAIN, NO GAIN

Message par $aga le Sam 21 Sep 2013 - 17:22

Pas mal Bowie.

_________________

$aga

Messages : 86
Date d'inscription : 05/07/2013
Localisation : Neuilly Plaza

Revenir en haut Aller en bas

Re: Georges Rhodes - NO PAIN, NO GAIN

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 7:43


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum